Une forte baisse de la mortalité infantile mondiale

C’est un rapport de l’Unicef qui nous fait part de ce qu’il faut bien appeler une bonne nouvelle! « Le taux de survie de l’enfant ont progressé de façon spectaculaire. » En effet, concernant les enfants de moins de cinq ans, le taux de mortalité a été littéralement réduit de moitié entre 1990 et 2013. Le nombre des décès passant de 12.7 millions à 6.3 millions. Cette excellente nouvelle ne doit pas cependant faire oublier que la majorité de ces décès n’est pas une fatalité. La sous nutrition en particulier, contribue pour moitié aux décès des moins de 5 ans. N’oublions pas aussi que  les conditions sanitaires lors de la grossesse et de l’accouchement, mais aussi le manque de soins aux nouveau-nés. Ainsi des techniques comme la vaccination, l’administration d’antibiotiques lors d’infections et la réhydratation lors des diarrhées évitent à nombre d’enfants de décéder inutilement. La réduction du taux de mortalité infantile fait partie des Objectifs du millénaire pour le développement de l’Organisation des Nations unies.

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire